Atelier « ethnographie de la santé » aux Rencontres Annuelles d’Ethnographie à l’EHESS

Atelier « ethnographie de la santé » aux Rencontres Annuelles d’Ethnographie (RAE) à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (3ème édition)

Le jeudi 24 et vendredi 25 novembre, à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, 190 av. de France 73013 Paris, aura lieu les 3ème édition des Rencontres Annuelles d’Ethnographie (RAE): voir le programme complet de l’événement.

Dans ce cadre, le jeudi 24 novembre de 13h30 à 16h30, dans la salle 641 se déroulera l’ atelier 8:

« De fragiles infrastructures… Repenser le « global » dans les ethnographies de la santé »

Co-organisatrices :
Jieun Kim (Graduate School of East Asian Studies, Freie Universita t Berlin),
Nathanaëlle Soler (IRIS-Tepsis), Sanga Stuber (Master Sante Populations et Politiques sociales, EHESS).

Discutante : Fanny Chabrol (Cermes3, ERC GlobHealth)

Champ en pleine expansion depuis les années 1990, la « sante globale » a donne lieu a de nouvelles formes d’organisation et de mobilisation des acteurs et ressources de la sante, de l’humanitaire et des agences de développement. La dynamique de globalisation de la sante a affecte les infrastructures de façon radicalement nouvelle, ré-articulant la façon dont circulent le soin médical, l’approvisionnement, le savoir, les moralités, les modes d’engagement et les pratiques de soins. L’enquêteur/trice se retrouve lui aussi circulant dans des terrains multi-situe s et se doit alors de proposer une de marche originale apte a saisir les dynamiques nouvelles et diversifie es qui remodèlent les infrastructures de sante.

Cet atelier interroge le renouvellement des pratiques ethnographiques que suscitent les objets et terrains de la « sante globale ». A travers des objets aussi divers que la dimension transnationale du suicide assiste , l’usage de la phytothérapie pour traiter le diabete au Mexique, ou encore l’étude de la me decine intégrative a Madagascar, les intervenants exposeront dans une de marche réflexive les choix méthodologiques et les questionnements survenus dans leur enquête ethnographique.

Marcos Freire de Andrade Neves (Universidade Federal do Rio / Freie Universität Berlin) :
Beyond Local and Global, Working the field in the landscape of assisted suicide

Pierrine Didier (PASSAGES-CNRS, Univ. de Bordeaux) :
Approche anthropologique et ethnographique des itinéraires thérapeutiques à Madagascar, utilisateurs, praticiens et médications au prisme des enquêtes de terrain

Jessica Benguigui (Master SPPS, EHESS) :
Une réponse à la globalisation de la santé : phytothérapie et traitement du diabète de type II dans le Centre de Médecine Intégrative (CEMI), Mexico


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *