Activités

Le programme « Sciences sociales, Drogues et Sociétés » est structuré autour des activités suivantes :

  • Journée d’études annuelle « Drogues et sciences sociales» à l’EHESS. Chaque journée d’études s’organisera autour d’une thématique spécifique, définie par le comité scientifique, le réseau jeunes chercheurs et les partenaires du réseau. Chaque journée d’étude s’appuiera sur une diversité de disciplines des sciences humaines et sociales, dans un contexte national et international. Ces journées d’études permettront de disposer d’un panorama actualisé de la dynamique de recherche sur les drogues.
  • Séminaire annuel de présentation et de discussion de travaux de doctorants, dans la continuité du projet de Contrats doctoraux EHESS/Mildeca. L’objectif de ce séminaire est de permettre à des étudiants de présenter l’avancement de leur thèse, de bénéficier du regard et de l’expérience de chercheurs extérieurs, de discuter de questions méthodologiques et théoriques transversales et de faciliter les rencontres entre les doctorants. Un appel à candidatures sera effectué par le programme auprès de la communauté de recherche concernée.
  • Soutien des ateliers du Groupe de Travail Psychotropes et Société animé par Imaine Sahed et Nicolas Palierne depuis 2015. Ces ateliers ont pour objectif de mettre en interaction les chercheurs confirmés et les jeunes chercheurs pour nourrir la réflexion interdisciplinaire sur les phénomènes liés aux substances psychoactives. Ils s’inscrivent également dans la volonté d’initier des passerelles utiles pour les parcours professionnels des jeunes chercheurs : accès à certains « terrains » ou perspectives d’emploi (Bourses doctorales, post-docs, et autres opportunités de financements de recherche).
  • Séminaire Addictions et risques de l’EHESS. Ce séminaire est animé par Marie Jauffret-Roustide, sociologue, chargée de recherche Inserm. Il a pour objectif de présenter les principaux enjeux sociologiques contemporains en cours dans le champ des addictions, de sensibiliser à l’apport de l’approche pluridisciplinaire (sociologie, démographie, épidémiologie, anthropologie et philosophie), et à la diversité des méthodes quantitatives et qualitatives pour étudier les addictions comme objet de recherche. Les questions méthodologiques de représentativité des enquêtes, de qualité du recueil des données et de construction des catégories sociales autour des figures de l’addiction avec une attention particulière sur la dimension de genre seront également interrogées.   ttps://enseignements-2016.ehess.fr/2016/ue/1773/
  • Dispositif Job Market dans le cadre du réseau Drogues & Sociétés, animé par Elisabeth Kozlowski, pour le Labex Tepsis dirigé par Richard Rechtman. Ce dispositif permet aux jeunes chercheurs (doctorants et post-doctorants) de présenter leurs travaux, en présence de chercheurs, mais également de professionnels impliqués sur leur objet de recherche. Il a pour objectif de favoriser l’acquisition de compétences pour finaliser la thèse et l’insertion professionnelle des jeunes chercheurs.
  • Animation d’un site internet ressources permettant la diffusion des activités du programme, les actualités dans le domaine, la mise à jour d’un annuaire, d’une liste d’équipes de recherche sur les drogues et les sciences sociales. Ce site sera alimenté par Antony Chaufton, en lien avec l’équipe de coordination du programme.
  • La lettre trimestrielle du réseau Drogue & Sociétés constitue l’un des outils de communication du programme.