Conférence publique sur la régulation du Cannabis

9 février 2018, Genève : Conférence publique internationale sur la régulation du cannabis en collaboration avec l’université de Genève, Réseau Drogues & sociétes et Fédération Addiction

Argumentaire : 

Dans le débat public, la question de la réglementation du cannabis prend forme. Partant du constat que la guerre contre la drogue et ses consommateurs entraine plus de dommages qu’elle ne permet de protéger les populations, plusieurs territoires sont sortis de la prohibition. Depuis, la vague verte déferle sur la planète. En Suisse, plusieurs initiatives proposent de rejoindre ce mouvement global, alors qu’en France c’est la question de la dépénalisation qui est discutée.

Face à de telles évolutions, les acteurs des politiques publiques en matière de drogue ont de nombreuses interrogations : Quels sont les buts visés par la réglementation? Comment adapter les dispositifs d’encadrement de l’usage problématique ? Comment permettre aux patients l’accès à des produits qui leur sont béné ques? Quels compromis opérer entre protection des consommateurs et développement d’un secteur d’activité prometteur?

Cette conférence publique est organisée par le RISA-D3S (Recherche interdisciplinaire sur l’addiction). Cette initiative franco-suisse vise à fédérer les universités suisses, les HES, le réseau D3S de l’EHESS, la Fédération Addiction et le GREA.

Objectifs

  • Apporter des clefs de compréhension pluridisciplinaires aux décideurs et aux professionnels.
  • Renforcer la collaboration entre la recherche académique en sciences humaines et sociales et les professionnels des addictions.
  • Soutenir et permettre un débat pragmatique et rationnel sur la question de la réglementation des marchés du cannabis

RISA_programme

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.