Séminaire de recherche international Politiques des drogues – 26 juin 2017

Séminaire de recherche international Politiques des drogues

Conférence-débat : Politiques des drogues, le 26 juin de 17h00 à 20h00.

Mairie du 10ème, Salle des fêtes, 72 rue du Faubourg Saint-Martin, Paris, métro : Château d’eau

Ouverture

Anne-Lorraine Bujon, rédactrice en chef de la Revue Esprit.

Richard Rechtman, médecin anthropologue, directeur d’études à l’EHESS responsable du Labex Tepsis et co-cordinateur du programme D3S.

Rigas Arvanitis, sociologue, directeur d’études IRD et responsable du Labex IFRIS.

 

Conférence introductive : Repenser les politiques des drogues

Marie Jauffret-Roustide, sociologue, chargée de recherche Inserm-Cermes3, co-coordinatrice du programme D3S EHESS.

Jean-Maxence Granier, sémioticien, Think-Out.

Nicolas Prisse, médecin, Président de la Mildeca.

 

Conférence : Comment réguler le cannabis ?

François Beck, sociologue et statisticien, chercheur au CESP (Inserm-Université Paris Saclay). Le cannabis en France. Totem ou tabou.

Michel Gandilhon, chargé d’études à l’Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies. Les modèles de régulation du cannabis : comparaison internationale.

Etienne Nouguez, sociologue, chargé de recherche CNRS-CSO. Les frontières de l’interdit. Qualification du cannabis et structuration des marchés.

Yann Bisiou, juriste, maître de conférence à l’Université de Montpellier-CORHIS. Régulation du cannabis et société inclusive.

Discutant : Jean-Pierre Couteron, Fédération Addiction

 

Table ronde : Drugs, Race and Gender. Comment se construisent les politiques des médicaments et des drogues ? Regards croisés Etats-Unis – Europe

Samuel Roberts, historien, Professeur à l’Université de Columbia.

David Herzberg, historien, Professeur à l’Université de Buffalo.

Nils Kessel, historien, Post-doctorant à l’IFRIS.

Discutant : Jonathan Chalier, secrétaire de rédaction de la Revue Esprit

 

Conférence de clôture : Patrick Pharo, sociologue, directeur de recherche au CNRS.

 

Cocktail

 

Entrée libre, mais inscription obligatoire à l’adresse suivante : politiquesdesdrogues@gmail.com

Journées nationales de la Fédération Addiction

Addictions : des régulations des uns, dérégulations des autres…

Le Havre 2017 – 8 et 9 juin 2017

 

Argumentaire : Les villes portuaires ont toujours été de hauts lieux d’échanges et de trafics divers. Échanges de cultures, de langues, échanges de marchandises, et parmi elles, les drogues, légales ou non. L’actuelle globalisation fait que ces échanges sont toujours plus importants et plus rapides, démultipliés par un commerce désormais hyper-connecté. Mais si les normes de régulation commerciales mettent en avant une nécessité quasi « naturelle » de supprimer ce qui viendrait contraindre le marché et son libre échange, la récente Commission des Nations-Unies a montré que s’agissant de politique de régulation de l’usage de drogues, comme dans ce qui concerne les modes de vie, il n’en est pas de même […]

Information du site D3S : le programme D3S co-organise avec le Fédération Addiction une conférence intitulée “Régulation des usages : apport des sciences sociales et savoirs des usagers”

Lien ici

Addictions et risques : enjeux sociologiques contemporains, terrains et méthodes (19 et 26 avril 2017)

dessin-guideAddictions et risques : enjeux sociologiques contemporains, terrains et méthodes

Marie Jauffret-Roustide, chargée de recherche à l’INSERM (CERMES3)

Mercredi, de 9 h à 13 h (salle 3, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 19 avril 2017 au 24 mai 2017

Le paradigme du risque structure actuellement la question des addictions, à la fois dans la sphère sociale et dans le champ de la recherche. Les produits psychoactifs se diffusent, les usages sociaux des produits évoluent et les réponses publiques oscillent entre des logiques de santé publique et de sécurité publique en France. Les addictions constituent un objet de recherche marqué par la complexité, en raison de la charge émotionnelle liée à cette question et du caractère illégal de la pratique d’usage de drogues. Une approche pluridisciplinaire et une diversité des méthodes est donc indispensable afin d’appréhender les différentes facettes de cette question de recherche.

Ce séminaire aura pour objectif de présenter les principaux enjeux sociologiques contemporains en cours dans le champ des addictions, de sensibiliser à l’apport de l’approche pluridisciplinaire (sociologie, démographie, épidémiologie, anthropologie et philosophie), et à la diversité des méthodes quantitatives et qualitatives pour étudier les addictions comme objet de recherche. Différentes recherches seront présentées, en s’attachant à décrire les référentiels des politiques publiques, le travail de terrain auprès des usagers de drogues, la recherche communautaire et la phase de restitution des résultats d’enquête. Les questions méthodologiques de représentativité des enquêtes, de qualité du recueil des données et de construction des catégories sociales autour des figures de l’addiction avec une attention particulière sur la dimension de genre seront également interrogées.

Mots-clés : Addictions, Anthropologie, Enquêtes, Épistémologie, Politiques publiques, Risques, Sociologie,

Adresse(s) électronique(s) de contact : marie.jauffretroustide@gmail.com

Séance du 19 avril : Apport des sciences sociales pour mieux comprendre les pratiques sociales liées aux drogues et la genèse du concept d’addiction. Introduction du séminaire, Marie Jauffret-Roustide, sociologue, chargée de recherche Inserm-Cermes3

Séance du 26 avril : Quantifier les usages de drogues : questions méthodologiques et épistémologiques. Stéphane Legleye, statisticien, INSEE et chercheur en santé publique, CESP et Maria Melchior, Directrice de recherche à l’Inserm-IPLESP.

Journée des doctorants (20 avril 2017)

Journée annuelle des doctorants organisée dans le cadre du programme D3S Sciences sociales, drogues et Sociétés de l’EHESS – 20 avril 2017

Julia Monge, doctorante à l’IRIS. Les campagnes de prévention à l’épreuve de la consommation de drogues entre parents et enfants. Discipline: Santé Populations, Politiques Sociales, Directeur : Richard Rechtman, Financement Mildeca.

Discutante : Line Pedersen, sociologue, lectrice à la chaire francophone de sociologie, travail social et politiques sociales à l’Université de Fribourg en Suisse, membre associée au Laboratoire de Sociologie et d’Anthropologie de Besançon, LaSA-UFC)

Trang Nguyen, doctorante à l’Université de Montpellier et à l’Université de Hanoï. Rétablissement de l’addition chez les usagers de drogues au Vietnam. Discipline : sociologie. Co-direction : Laurent Visier et Le Minh Giang.

Discutante : Julie Pannetier, post-doctorante, démographe, CEPED.

Clémence Casanova, doctorante au SESSTIM.  Nouvelle démarche méthodologique dans les armées pour améliorer la prévention des comportements à risque : exemple de l’alcool. Discipline : Pathologie humaine- Recherche clinique et santé publique publique, Co-direction: Pr. Michel, Dr Berger, Pr. Apostolidis. Financement Mildeca.

Discutants : Marie Jauffret-Roustide, sociologue, chargée de recherche à l’Inserm-Cermes3 et Richard Rechtman, médecin et anthropologue, directeur d’études à l’EHESS-IRIS.

Yohann Selponi, doctorant en sociologie au Centre d’Economie et de Sociologie appliqués à l’agriculture et aux espaces ruraux. Alcool et cannabis chez les lycéens de province. Des usages aux réceptions des campagnes de prévention. Directeur de thèse : Nicolas Rehany, Financement Mildeca.

Discutante : Carine Mutatayi, chargée d’études à l’OFDT, chercheuse en épidémiologie et santé communautaire.

Nicolas Khatmi, doctorant au Laboratoire de psychologie Sociale, Aix-Marseille Université et au SESSTIM. Étude des Représentations Sociales de la pratique d’injection chez les usagers de drogues par voie intraveineuse : une perspective psychosociale.  Discipline : Psychologie Sociale de la Santé. Co-direction : Lionel Dany et Perrine Roux, Financement Mildeca.

Discutante : Aude Wyart, post-doctorante, anthropologue, Cermes 3.

Mariana de Broglia, doctorante au CMH et CRBC. La formation de l’État prohibitionniste de drogues brésilien : étude des dispositifs publics de contrôle, régulation et répression de stupéfiants entre les années 1930 et 1970. Discipline : Histoire. Co-direction : Benoît de l’Estoile et Mônica Raisa Schpun. Financement TEPSIS.

Discutante : Sabine Guez, docteure en anthropologie, IRIS.

Maïa Neff, doctorante à l’ENS de Lyon et à l’Université de Laval au Québec. Juger et punir pour soigner ? Le traitement médico-pénal de l’usage de drogues illicites par des femmes en France et au Québec. Discipline : sociologie. Co-direction : Fabrice Fernandez, Samuel Lézé et Frédéric Le Marcis. Financement Mildeca.

Discutante : Marie Dos Santos, post-doctorante, sociologue, Cermes3.

Pour tout renseignement sur cette journée, s’adresser à marie.jauffretroustide@gmail.com.